Nos promotions
Inscrivez vous à notre newsletter.
Environ 6 par an.
Je m'abonne
Je me désabonne

OBSERVANCE

L'observance thérapeutique

Définition de l'Obervance Thérapeutique :

L'Observance ou Compliance est un terme utilisé dans la pratique pharmaceutique (ou plus globalement dans le domaine médical) pour mesurer si un patient donné respecte la posologie de ses médicaments, ou pour savoir si un patient prend bel et bien ses médicaments. L'observance est un élément clé du succès d'une thérapie médicamenteuse; si la prise rigoureuse des médicaments selon leur horaire établi n'est pas respectée, on parlera alors de non-observance, une condition qui peut faire échouer le traitement médicamenteux et mettre en danger la santé d'un patient.

Quelques chiffres « marché »

15 % des populations occidentales sont soumises à divers traitements de façon irrégulière : maladies cardio-vasculaires, asthme, diabète…

9 millions de personnes en France sont polymédiquées.

50 % prennent de 1 à 4 médicaments par jour.

38 % de 5 à 10

1 % plus de 10 médicaments par jour.



1 patient sur 2 atteint de maladies chroniques suit mal son traitement : on parle du non respect de l'observance thérapeutique.

  • 58 % modifient leurs prescriptions médicales
  • 21 % modifient les doses thérapeutiques prescrites
  • 36 % modifient la durée du traitement.

Le pilulier PILBOX® se positionne ainsi comme un précieux dispositif d’aide à l’éducation thérapeutique et à l'Observance.

Définition de l’Education thérapeutique

L'éducation thérapeutique est un ensemble d’activités d’information, de conseil et d’apprentissage, permettant au patient de mobiliser des compétences et des attitudes dans le but qu’il vive le mieux possible sa vie avec sa maladie et son traitement. Il en résulte une meilleure observance thérapeutique.

L’éducation thérapeutique s’adresse aux patients atteints essentiellement de maladies chroniques : diabète, asthme, insuffisance coronarienne, insuffisance cardiaque, insuffisance rénale chronique…, mais aussi de maladies de durée limitée : épisodes pathologiques nécessitant un traitement anticoagulant ou antalgique prolongé...

Les pathologies en cause sont souvent asymptomatiques en dehors de leurs manifestations initiales, mais elles nécessitent au quotidien de la part des patients une adhésion étroite aux diverses modalités du traitement et de la surveillance (prise de médicaments, suivi de régime, auto-surveillance de paramètres biologiques, etc.) afin d’éviter la survenue de complications.


Proximologie( www.proximologie.com/)

La proximologie est une nouvelle aire de recherche qui se consacre à l'étude des relations entre le malade et ses proches. Cette approche pluridisciplinaire au carrefour de la médecine, de la sociologie et de la psychologie, fait de l’entourage des personnes malades ou dépendantes un objet central d'étude et de réflexion.


Une responsabilité de l’ensemble tri-partite : Médecin – patient - pharmacien

La responsabilité du médecin :

Le médecin prescripteur doit éduquer son patient en lui exposant l’objectif du traitement et en justifiant les doses prescrites. Il se doit de sensibiliser son patient à l’importance d’une bonne observance.


La responsabilité du patient

D’une manière générale, les patients qui comprennent le but de leur traitement, qui sont conscients des effets secondaires, ont un comportement plus observant. Des efforts organisationnels sont par ailleurs nécessaires, afin d’éviter tout risque de confusion, d’oubli ou de double prise.


La responsabilité du pharmacien

Le pharmacien est la personne qui met en contact physique le patient avec son traitement. Il a un rôle d’information et d’éducation pharmaceutique. Il doit vérifier que le message passé est bien compris et que le patient maîtrise les gestes liés à son traitement.

Il est donc du rôle du pharmacien de guider et d’aider son client dans l’observance, et ceci notamment en recommandant l’utilisation d’un pilulier.


Les conséquences de la non observance

Les conséquences de la non-observance sont de plusieurs natures :

- Réduction de l’efficacité des traitements

- Surdosages, soit directement par un excès de prise, soit du fait des tentatives du patient d’équilibrer un traitement considéré comme inefficace en augmentant les doses prescrites

- Interactions ou réactions pathogènes pour le patient,

- Surcoût pour notre système de santé.

La non-observance, c’est donc l’échec thérapeutique et le gaspillage !

Le pilulier est aujourd’hui reconnu par tous les professionnels de santé comme une aide majeure à l’observance.


Synonymes de l'observance thérapeutique : adhésion thérapeutique ; compliance ; fidélité au traitement médicament ; obervance médicamenteuse ; observance ; observance prescription ; observance traitement ,adhésion du patient ; Compliance de l'utilisateur ; Compliance du patient ; Coopération du patient ; Fréquentation du centre de planning familial ; Observance du traitement ; Observance thérapeutique.
Share |
 
 
Rejoignez-nous sur Facebook
 
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour créer boutique en ligne